Hydro-Québec: deux grosses pointures de l’image démissionnent en quelques jours

TMI Newsdesk
4 Min Read


Cinq mois après le départ de sa vice-présidente responsable des relations avec les communautés, Julie Boucher, Hydro-Québec perd son chef de l’image de marque et son chef des médias et affaires gouvernementales, a appris Le Journal.

«Ils ont tous les deux accepté des promotions dans d’autres organisations. Il n’y a pas de prime», confirme la porte-parole d’Hydro-Québec, Caroline Des Rosiers.

«Il s’agit des seules personnes qui ont annoncé leur départ au cours des derniers jours», précise-t-elle.

Après 11 ans chez Hydro, Gary Ravaz laisse la société d’État. Il en va de même pour Philippe Archambault, qui était dans l’organisation depuis plus de neuf ans. 

Gary Ravaz est derrière la publicité d’Hydro de 2,4 millions $ avec l’entraîneur-chef du Canadien Martin St-Louis. «Mais pour la mettre dedans, ça prend aussi une bonne attaque et pour ça, il faut produire plus d’hydroélectricité, d’éolien, de solaire», lançait l’ex-hockeyeur vedette dans la pub.



Gary Ravaz et Philippe Archambault viennent de démissionner d'Hydro-Québec.


Le Journal avait tenté de savoir si Hydro-Québec avait payé Martin St-Louis pour cette publicité, et si oui, à combien s’élève son cachet. Mais autant du côté d’Hydro que de celui des Canadiens, on tient à garder l’information secrète.


CAPTURE D’ÉCRAN YOUTUBE

«Petite journée au bureau avec le lancement de notre jeu de simulation sur le mix énergétique. On est revenu à la base pour donner le goût d’apprendre en s’amusant», avait partagé sur les réseaux sociaux Gary Ravaz, après avoir lancé un jeu en ligne au coût de 150 000$.



Gary Ravaz et Philippe Archambault viennent de démissionner d'Hydro-Québec.


Mission 2035, vise à «simuler un mix énergétique pour répondre aux besoins additionnels en électricité de 9000 MW d’ici 2035».


Fournie par Hydro-Québec

Début mai, le PDG d’Hydro-Québec, Michael Sabia, était allé chercher une ex-collègue de Bell Canada, Domenica Maciocia, pour prendre la tête des ressources humaines de la société d’État, même si elle n’a pas d’expérience en la matière.



Gary Ravaz et Philippe Archambault viennent de démissionner d'Hydro-Québec.


Domenica Maciocia


Photo LinkedIn

En mars, c’est un ex-lobbyiste pour le compte de la pétrolière Enbridge et de la minière Glencore, Graham Fox, qui a été choisi pour devenir le nouveau vice-président Affaires publiques, relations externes et communications.

Graham Fox a travaillé auprès de Jean Charest et a déjà été candidat du Parti progressiste-conservateur de John Tory aux élections ontariennes de 2007.



Gary Ravaz et Philippe Archambault viennent de démissionner d'Hydro-Québec.


Graham Fox


Photo Navigator

Chaises musicales

Ces derniers mois, l’ex-journaliste Francis Labbé a également laissé Hydro pour accepter un poste à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

En début d’année, Joëlle Thibault, protectrice de la personne de la société d’État, a aussi quitté le navire.

Mardi, Le Journal rapportait qu’Hydro-Québec confirmait dans une infolettre estivale à ses employés son intention d’augmenter les tarifs d’électricité.

– Avec la collaboration de Sylvain Larocque

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Écrivez-nous à l’adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.





Source link

Share This Article
Leave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *